e17, quel gâchis !

Je viens de passer quelques jours à utiliser l’environnement de bureau e17 de chez enlightenment.

Pour ce faire, j’ai donc installé Slacke17 sur mon système Salix. En effet, des petits gars bien sympas ont décidé d’empaqueter e17 pour Slackware.

Installation

Après avoir téléchargé l’archive de Slacke17 sur la page du projet, vous la décompressez et vous vous mettez à l’intérieur :

tar xf slacke17-<TAB>cd slack<TAB>

Ensuite, il faut passer root et réaliser une installation complète :

su # mot de passe root
./slacke17-install.sh max

Ceci installera l’environnement de bureau et les applications complémentaires telles que emotion, libeweather, emprint, emodules,edje viewer, ephoto.

Notez que le paquet lua est présent dans l’archive, comme il est aussi présent sur les dépôts de Salix, je vous conseille de le supprimer de l’archive avant de lancer la commande et donc d’installer lua via slapt-get si cela n’est pas déjà fait.

Retour d’utilisation

L’environnement est très joli, très moderne, j’aime beaucoup le thème par défaut.

Cependant, ….

Les icônes du système, des applications ne sont pas toutes reprises, e17 semble vouloir ses icônes dans le réperoire utilisateur ou dans un endroit un peu obscur. De plus, ce qui m’a géné le plus est que toute la customisation du bureau ne peut se faire qu’au clic. Les fichiers de configuration sont des binaires, quant ça plante, on recommence tout, on ne peut pas s’amuser à décortiquer la bête.

Arrrrghh, Je me demande vraiment quel type de virus est en train de nous infecter. Est ce la mode de binariser les fichiers de configuration et ainsi s’assoir sur un des principes UNIX à savoir, tout est fichier, les données sont du texte. Principe garantissant une lecture/édition facile par d’autres outils et aussi par un simple humain.

La beauté visuelle du bureau fera que beaucoup passeront sûrement à côté de cette m*** de fichiers de configuration, comme on peut le voir aussi avec l’acceptation de systemd. Les gens l’acceptent car le bousin est rapide (yeahhh, super :P).

Bref, pour en revenir à e17. En utilisation intensive, le bureau décroche et fait planter le serveur d’affichage, c’est beau le progrès ….

En résumé, je suis très déçu. J’étais vraiment très enthousiaste durant les premières minutes, le gestionnaire de fenêtres se comportait comme j’en avais envie, même la gestion du système d’alerte des fenêtres urgentes fonctionnaitde façon espérée comme par exemple, l’alerte via le terminal lors d’un message IRC/XMPP via tmux sur un serveur distant.

Donc, merci à l’équipe de Slacke17 qui m’a permis de tester la chose, et qui m’a ainsi éviter de perdre mon temps à empaqueter tous ces paquets pour Salix.