Kernel panic et reboot automatique

Voici une astuce qui peut s’avérer utile si vous aimez jouer avec votre noyau. Lors d’un kernel panic, par défaut, le système d’exploitation GNU/Linux gèle et ne laisse comme seule alternative qu’un redémarrage forcé en appuyant manuellement sur le bouton powerou restart de sa machine.

Cet état de fait est dû à la valeur par défaut du paramètre kernel.panic.

# cat /proc/sys/kernel/panic
0
# sysctl -a | grep kernel.panic
kernel.panic = 0

Vous l’avez compris, cette valeur N, ci dessus égale à 0, peut être modifiée. Elle correspond au nombre de secondes à attendre avant de le redémarrage du système. Pour permettre à ce dernier un reboot automatique, il suffit d’affecter à cette variable N un entier supérieur à 0 …

# echo "10" >/proc/sys/kernel/panic
# grep kernel.panic /etc/sysctl.conf
kernel.panic = 10

Slackware

Pour information, ce fichier n’existe pas par défaut sur le système Slackware, il est nécessaire d’en créer un si vous souhaitez modifier des paramètres passés au noyau et que ces modifications soient effectives à chaque boot.

Une fois créé, ce fichier sera utilisé automatiquement avec la commande :

# /sbin/sysctl -e -p /etc/sysctl.conf

(Source)