La correction Grammalecte pour vos fichiers Markdown

Grammalecte est un correcteur grammatical open source pour le traitement de texte LibreOffice et pour le navigateur web Firefox. Voici les nouveautés de la dernière version : Le moteur interne de Grammalecte est dorénavant indépendant. Plus besoin de Hunspell ni de LibreOffice. La syntaxe d’écriture des règles de contrôle a pas mal changé (la gestion de la délimitation des mots et de la casse est facilitée). Il y a un désambiguïsateur (il est encore peu utilisé, mais ça va aller en s’améliorant). »

Sale temps pour les ours

Le blog d’expression littéraire sale-temps-pour-les-ours.com créé par Céline Galaska met en avant une littérature considérée comme marginale. Une philosophie mal léchée ;) (tirée de leur site) : … propose une vitrine accessible sur le web à tous ces auteurs méconnus ou non reconnus, déjà publiés ou qui rêvent de l’être. Il s’agit d’une littérature confidentielle qu’on peut qualifier de « off », tapie à l’ombre du « in », méprisée par certains cercles germanopratins, ou tout simplement passée au travers des mailles du filet. »

Snaps, pour jouer avec les snapshots -current d'OpenBSD

J’utilise le système d’exploitation OpenBSD. Je ne mets pas à jour tous les six mois lors des sorties des releases. Mais, j’utilise la branche de développement, aussi appelée -current. Il est possible de suivre -current sans avoir à compiler ni les sources de la base du système ni les ports. Ceci est réalisé très régulièrement par l’équipe de développement et mis à disposition de tous. Cet instantané pré-compilé du système de base et des ports est appelé snapshot. »

Aube mortelle

Pour féter ses 700 abonnés sur twitter, Marie Tinet a eu l’excellente idée de lancer un petit concours. Le principe, défier l’imagination d’un auteur en le laissant s’exprimer sur une phrase, une image, ou autre. J’ai défié Marie sur le thème : Les “700 à beau nez” :P Défi relevé brillamment par l’affaire des 700 à beau nez. De la même façon, j’ai été défié avec cette image : Est née “Aube mortelle” : »

Le démon qui aimait le Rock

Ce jour est particulier. C’est ma première fois ! Une de mes nouvelles se trouve mélée à l’anthologie “Édition Secrète”. Il s’agit d’un recueil de textes de plusieurs auteurs. Nous avons répondu à l’appel de la maison d’édition des éditions secrètes qui fète ce jour sa première bougie. Le thème de l’appel à textes était … ? Vous n’avez pas deviné ? Humm, …, édition secrète ? Bien, vous suivez ;) »